Notre parcours sacré – partie 1

A toi mon cher jumeau d’âme, je vais te parler de notre parcours depuis notre première rencontre, comment je l’ai vécu.

Nous sommes nés au même endroit, dans le même œuf cosmique, nous sommes unis depuis le commencement jusqu’à l’éternité. Le miroir de l’âme

Notre rencontre

Lors de notre première rencontre, on ne peut pas dire que je me trouvais au meilleur moment de ma vie, j’étais dans mes addictions, dans mon ego, je n’avais pas un rythme de vie sain, je fréquentais des personnes qui n’étaient pas les meilleures pour moi, c’est un peu comme si j’étais l’ombre de moi-même.

Pendant plusieurs mois, voir année, je ne t’ai pas regardé, je ne te parlais pas, c’est comme si tu ne faisais pas parti de mon existence, je vivais ma vie et je ne pensais jamais à toi.

Arriva un moment où je suis entrée dans une phase de mort intérieure, je ne ressentais plus rien, je n’étais ni malheureuse, ni heureuse, je me sentais comme dans un purgatoire émotionnel. Cette période fut très compliquée pour moi car je suis quelqu’un qui adore vibrer, qui adore ressentir des émotions fortes… je me posais plein de questions sur moi, je ne trouvais personne qui me fasse vibrer, je me disais que je ne parviendrais jamais à trouver l’amour, que j’étais trop exigeante. J’ai pu rencontrer des personnes merveilleuses, respectueuses, bienveillantes, passionnantes, mais il manquait toujours un petit quelque chose… comme si quelque chose de plus grand m’attendait. A cette époque-là j’étais dans mon premier éveil spirituel, mais je ne connaissais pas grand chose au lien d’âme à vrai dire, je ressentais juste qu’un amour grand, fort et pur m’attendait quelque part.

Je fis une demande à l’Univers, une demande à mes guides, sans forcément trop y croire, mais je me suis dis pourquoi ne pas tenter de mettre des mots sur la personne que j’aimerais rencontrer, la personne qui je sais va me correspondre, alors je commença à écrire.

Cher Univers, je sais que quelqu’un sur cette terre me correspond, j’ai envie de quelque qui me fasse grandir, évoluer, qui me fasse devenir la meilleure version de moi-même. J’ai envie de sortir des mes anciens schémas de dépendance affective.
Cette homme s’intéresse à mes convictions, il me soutient dans tous mes projets, il planifie des voyages pour nous, il me fait vibrer, la passion entre nous est très intense, nous sommes très compatibles au niveau charnel, il est plus grand que moi et est imposant, il me rend meilleure, à ses côtés je peux tout affronter, il me regarde comme si j’étais la 8ème merveille du monde, il est romantique, il exprime son amour de toutes les manières possibles, il a un charme fou, nous avons les mêmes projets de vie, il est intelligent et à du bon sens, on est fous quand on est ensemble, on redevient des enfants, il me fait découvrir ses passions et je lui fais découvrir les miennes, il est féministe ou me soutient dans cette cause, chaque moment avec lui est intense, il vit près de chez moi, je pense à lui tout le temps, c’est l’amour de ma vie, chacun garde son indépendance, il se réjouit de chacun de mes succès, l’entente entre lui et mes proches est parfaite, il s’exprime correctement, il lui arrive de me faire de grandes déclarations d’amour, il se trouve à un stade dans sa vie égal au mien, notre perception de la vie est la même, nous débattons sur des tas de sujets, il me fait grandir, j’en apprends d’avantage sur moi à ses côtés, il est le plus beau à mes yeux, il me touche en plein cœur, il perce mon âme à jour.

Encore aujourd’hui en lisant ceci, je me rends compte de la grandeur des mots que j’ai utilisé sans avoir la moindre idée de ce qui allait m’attendre. Une fois que j’avais terminé d’écrire ces mots je n’y pensa plus du tout, je dois même dire que j’avais abandonné tout espoir de trouver l’amour.

Notre reconnexion

Quelques semaines après avoir couché ces mots sur papier, nous commençâmes à nous écrire, ce que nous n’avions jamais fait auparavant, j’étais d’ailleurs très surprise de nos échanges car j’étais persuadée que tu ne m’appréciais pas vu la froideur dont tu faisais preuve à mon égard, mais c’est là que je découvris la personne fabuleuse que tu étais et que tu es toujours. En toute honnêteté je n’avais pas pris une seule minute pour m’imaginer quoique ce soit sur toi, je me souviens que je me disais « ce n’est même pas envisageable il va te briser le cœur », ces mots ne me sont revenus à l’esprit que très récemment, et le fait que je me sois dit ça inconsciemment dès le départ a fermé toutes portes avec toi.

Les jours passaient on continuait à s’écrire, nous nous sommes vus, je ne m’imaginais toujours pas grand chose avec toi, et il y avait tellement d’éléments extérieurs perturbateurs que je t’avais déjà catégorisé dans la section impossible de mon esprit. Pourtant la première fois que je t’ai vu, une petite voix dans ma tête m’a crié « C’est lui. », plus je te regardais dans les yeux et plus j’avais l’impression de te connaître depuis toujours, comme si on se retrouvait depuis des années, plus tu me regardais et plus je sentais que tu perçais mon âme à jour.

Un jour tu me regardas dans les yeux et tu m’as dit ; « tu es spéciale, je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu’un ». Une bombe me tomba dessus à ce moment-là, moi qui avait réfuté toutes possibilités, tu étais en train de m’ouvrir ton cœur. J’ai senti que je pouvais à mon tour refaire confiance, que je pouvais à nouveau ouvrir mon cœur, à nouveau sortir de ma coquille, c’est comme si tu étais en train de fissurer la carapace qui s’était formée autour de moi depuis toutes ces années, cette carapace qui m’avait permise de ne plus souffrir, de ne plus me faire abandonnée, rejetée, trahir, humiliée. Avec toi je me sens chez moi, je me sens sereine, apaisée, comme si les choses retrouvaient leurs places, comme si j’avais retrouvé ma maison après une longue absence, avec toi je sens que je peux tout affronter.

Ta façon de lire en moi, cette façon que tu avais de savoir qui j’étais sans même que nous n’ayons eu besoin de parler, c’est indescriptible tellement c’était puissant.

Tu m’as accepté directement comme j’étais, pour qui j’étais, je n’ai jamais eu besoin de me justifier sur quoique ce soit, tu ne m’as jamais jugé, tu m’as toujours respecté.

Après ces merveilleux échanges, quelques jours passèrent où nous étions réellement nous-mêmes, sans ego, sans blessures, sans carapace, mais cela ne dura pas longtemps avant que nos egos reprirent le dessus sur nos âmes.

Notre séparation

Très vite tu t’es refermé, tu es retombé dans de vieux schémas, comme moi. Et là, grosse friction d’ego et tu as acté une séparation. Certes nous n’étions pas ensemble dans le sens conventionnel du terme, mais nous étions très proche, très lié, et tu as décidé de mettre un terme à tout cela.

Tu m’as brisé le cœur, tu m’as à nouveau brisé toute la confiance que j’avais récupérée, j’étais dévastée, je ne comprenais rien à ce qu’il m’arrivait, je n’arrivais pas à l’accepter.

J’essayais tant bien que mal de passer à autre chose, mais je n’y parvenais pas, c’est comme si au fond de moi je savais que rien n’était fini et que ce n’était que le commencement, et je dis au fond car mon ego ne faisait que me crier « Tu vois il t’a prise pour une conne, tu ne vaux rien à ses yeux. »

J’avais des pensées obsessionnelles pour toi, je me levais je pensais à toi, toute la journée tu étais dans mon esprit, le soir je me couchais je pensais à toi, je rêvais de toi, c’était très dur de vivre cela, surtout sans comprendre ce qu’il nous arrivait.

Au bout de quelques semaines après cette séparation, je suis tombée sur un article qui parlait des flammes jumelles, je ne connaissais pas ce terme, mais plus je lisais et plus je ressentais une chaleur dans mon cœur, comme si j’avais enfin trouvé la réponse à toutes mes questions, comme si j’avais réussi à déverrouiller une étape dans ma conscience. En lisant tout ceci, j’étais à mille lieux de me douter ce qui m’attendait par la suite, car oui quand nous sommes au début de notre parcours, nous sommes dans notre ego, dans nos blessures et nous ne pouvons tout simplement pas capter la vibration si énorme du couple de flammes jumelles.

En apprenant que tu étais mon jumeau d’âme, sur le coup je m’étais dit que ça allait me soulager d’apprendre cela, que ça irait mieux, mais ce ne fut pas le cas, je ne parvenais pas à accepter que tu sois ma flamme jumelle, je ne voulais pas que ce soit toi, car tu était aux antipodes de mon idéal, ta vie ne ressemblait en rien à la mienne et je me disais que de toute façon notre relation serait impossible. Je me disais vraiment que j’aurais préféré ne rien savoir et ne jamais t’avoir rencontré.

Je me sentais si seule, j’étais face à ton indifférence, je me posais tellement de questions, je sentais toutes mes blessures d’un coup, c’était si dur, si dur de devoir remettre toute ma vie en question. Je t’en ai voulu pendant longtemps de me faire vivre ça.

Petit à petit je parvenais à reprendre le dessus sur mon ego, sur mes blessures, je parvenais à écouter mon âme, et c’est là que je compris tout ce qu’il se passait…

Laisser un commentaire